Comment apprendre les tables de multiplication

Apprendre ses tables de multiplication est bien souvent un calvaire pour les enfants, leurs parents et leur enseignant… et puis être capable de les réciter par coeur, est-ce les connaître ?

Dans ma classe chacun va apprendre ses tables régulièrement, progressivement et à son rythme. Désormais, les enfants adorent ce moment car ils vont pouvoir progresser à leur propre rythme en se fixant leurs propres objectifs.

Dans un premier temps, l’apprentissage se fait en utilisant un paquet de cartes qui comportent l’ensemble des tables de multiplication. Les cartes ont au recto la multiplication et au verso la solution. Les enfants vont devoir parcourir le paquet en s’interrogeant sur le résultat de la multiplication donnée. Toutes les cartes dont la réponses est juste sont mises de côté, toutes celles dont la réponse est erronée sont remises à la fin du paquet. Le jeu s’arrête quand toutes les cartes ont été écartées.

Le principe est de voir et revoir la multiplication non connue et de voir et revoir sa réponse. A la fin ne restent en main uniquement les 4 ou 5 cartes qui posent un problème de mémorisation. Mais ces cartes finissent quand même par être écartées car elles sont vues et revues.

Une semaine de ce régime, matin, midi et soir finit par venir à bout de la plus récalcitrante des mémoires. Mais si cela n’est pas suffisant, continuer une semaine supplémentaire ne comporte pas de contre-indication !

Les cartes sont données table par table pour permettre d’être mieux digérées.

Voici, une grille permettant de générer ces cartes (au format Excel).

Une fois l’apprentissage mis en place, la seconde étape consiste à fixer définitivement les résultats pour qu’ils puissent devenir accessibles rapidement pour la mémoire de travail, ce qui permettra aux enfants d’effectuer rapidement multiplications, divisions et calcul mental.

Chaque jour, lors des rituels, l’enfant responsable va distribuer une grille de table en fonction du niveau de chacun. Puis il prendra le chronomètre et signalera le départ. Toutes les minutes, il indique le temps, et lorsqu’un enfant termine il lui donne son temps. Il indiquera la fin du temps réglementaire en fonction du type de grille pris.

Ces grilles ont des difficultés croissantes et qui varient en fonction du brevet que l’enfant a réussi à passer :

  • 5×5 cases : 25 cases faciles (avec les tables dans le désordre de 2, 3, 4, 5 et 10) en 3 minutes grilles multiplication (1)maximum
  • 5×5 cases : 25 cases difficiles (avec les tables dans le désordre jusqu’à 10) en 3 minutes grilles multiplication (2)maximum.
  • 7×7 cases : 49 cases (avec les tables dans le désordre jusqu’à 10) en 5 minutes grilles multiplication (3)maximum.
  • 10×10 cases : 100 cases (avec toutes les tables dans le désordre) en 7 minutes grilles multiplication (4)maximum.

Les grilles vont être générées automatiquement avec un classeur Excel qui affichera les en-têtes dans un ordre aléatoire: l’enfant n’aura jamais la même grille que celle remplie les jours précédents (ni que celle sur laquelle travaille son voisin).

Quand il a fini, l’élève se corrige avec la grille de Pythagore de correctiongrilles multiplication (5).

Après s’être corrigé, il inscrit son score dans la grille de synthèse et vérifie s’il a passé un brevet (Par expérience, pour les élèves de CE, je préfère ne leur donner cette grille de synthèse qu’à partir du brevet bleu)..

Puis l’enfant colle sa grille dans son cahier. Pour ma part, je ne vérifie dans le détail, les grilles des enfants, uniquement lors d’un passage de brevet.

Pour avoir une idée des progrès réalisés par un élève de CE1 :

tables multiplication (2)tables multiplication (3)tables multiplication (4)tables multiplication (5)tables multiplication (6)tables multiplication (7)tables multiplication (8)tables multiplication (9)tables multiplication (10)tables multiplication (11)tables multiplication (12)

Cliquer ici pour télécharger le fichier excel  permettant de générer les tables.


Voici la vidéo d’un enfant qui, en fin de CE1, remplissait la grille de 100 cases en moins de 3 minutes et qui a réussi à plusieurs reprises à la remplir en moins de 2 minutes en CE2.

Pour information, l’année suivante il est parvenu à la remplir en 1 minutes 22 !

Pour réussir à remplir une grille à cette vitesse, on peut estimer que les tables sont parfaitement sues !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.