S’exprimer oralement en continu

Un des enjeux majeurs de l’enseignement / apprentissage d’une langue étrangère ou régionale réside dans la recherche d’un équilibre entre, d’une part, les activités de répétition et, d’autre part, les activités de production, celles-ci pouvant être personnelles grâce aux dispositifs numériques. L’objectif recherché est avant tout que la prise de parole soit adaptée à la situation de communication. L’intelligibilité prend le pas sur la correction formelle : il faut dédramatiser la prise de parole et encourager la prise de risque tout en apprenant aux élèves qu’un discours, pour être compris, doit obéir à des règles. La prise de parole est accompagnée, aidée et respectée.

 

Attendus de fin de cycle
–          Utiliser des expressions et des phrases simples pour se décrire, décrire le lieu d’habitation et les gens de l’entourage.

Connaissances et compétences associées

Exemples de situations, activités et ressources pour l’élève

Reproduire un modèle oral.Utiliser des expressions courtes ou phrases proches des modèles rencontrés lors des apprentissages pour se décrire.

Lire à haute voix de manière expressive un texte bref.

Raconter une histoire courte à partir d’images ou de modèles déjà rencontrés.

–  Répertoire élémentaire de mots sur les lieux d’habitation et les personnes de l’entourage de l’enfant.

–  Syntaxe de la description simple (lieux, espaces, personnes).

Activités destinées à rendre compte de la diversité des langues parlées.Activités permettant l’utilisation de la langue dans des situations analogues à des situations déjà rencontrées. Les élèves analysent et évaluent leur propre pratique de la langue et celle de leurs camarades en direct ou à partir d’enregistrements sonores.

Chants ou comptines et saynètes élaborés à partir d’extraits d’album ou de films pour la jeunesse, et de jeux.

 

Repères de progressivitéAu CP les élèves doivent reproduire un modèle oral simple extrait d’une comptine, d’un chant, d’une histoire et utiliser une ou deux expressions ou phrases proches des modèles rencontrés lors des apprentissages pour se décrire (nom, âge). Au CE1, les élèves ont la capacité de reproduire un court extrait d’une comptine, d’un chant, d’un poème, d’une histoire. Ils se présentent de manière autonome en disant leur nom, prénom, âge et lieu d’habitation.

Au CE2, ils reproduisent la date, de courtes comptines, des chants, des poèmes. Après entrainement, ils lisent à haute voix des textes brefs et racontent une histoire courte et stéréotypée en s’aidant de quelques images.

 

Quand j'entends, j'oublie. Quand je vois, je me souviens. Quand je fais, je comprends. (Confucius)